[Forum YAOI] Entrez dans cette immense bâtisse et venez découvrir un monde comme vous n'en avez jamais vu.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ce forum est un forum NC-18 à caractère Yaoi uniquement. Ce qui signifie qu'il pourrait contenir des relations homosexuelles entre hommes.

Partagez | 
 

 Histoire de Mitaka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akuma
Admin
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/12/2011





MessageSujet: Histoire de Mitaka   Mar 20 Déc - 4:28




« L'histoire »




Prologue:

Les vampires existent depuis la nuit des temps. Certains y pensent comme un mythe, une invention hollywoodienne qui a permis à beaucoup d’artistes de gagner des millions, bien que l’origine de l’universalité de ce mythe ne soit due qu’au sixième art, la littérature. Nous avons tous entendu parler de Dracula, un vieux vampire réputé particulièrement cruel, ou encore Dracula nouvelle génération, séduisant et associant crimes et sexe, charmant ainsi toutes les femmes luxurieuses qu’il désirait.

Les vampires sont représentés comme des êtres dangereux pour la race humaine, c’est pourquoi la plupart des Hommes préfèrent y penser comme étant une légende.


----------------------------------------------------------------------

2001 : contre toute attente, le best-seller de l’année au pays du soleil levant s’intitule « The Vampire within ». Un roman relatant l’histoire d’un vampire japonais pur sang, écrit par un homme qui n’a pas la profession de romancier, qui jusque-là même, était inconnu de tout éditeur.

La maison d’édition « Shigaku-kan » fut celle qui édita ce roman, prête à mettre la clé sous la porte, elle remonte parmi les 5 meilleures maisons d’édition avec ce best-seller qui ne perd de son succès, peu importe le nombre d’années passées. La principale particularité de ce roman est son « Dracula », nommé Katsuhiko qui, à défaut de séduire des nymphes, s’attaque à des mâles. N’est-ce pas là un sujet très délicat au Japon ? Comment l’auteur fait-il pour charmer pratiquement un pays entier par son œuvre ? Un journaliste, via une boite mail, avait interviewé l’auteur dont le pseudonyme était Kuragari.

J : Kuragari-sama, votre roman s’intitule « The vampire within », pourquoi ce titre ?

A : « The vampire within » qui signifie, le vampire intérieur est une manière de mettre en avant l’origine du vampire. Nous avons souvent entendu parler de vampires Anglais ou Roumains, mais très peu de vampires japonais, jamais d’ailleurs. À travers mon titre je veux faire comprendre aux lecteurs que cette créature mythique ne vient pas de l’extérieur cette fois-ci, mais bel et bien du Japon, nonobstant, ce titre a aussi un rapport avec l’histoire.

J : En parlant de l’histoire, pouvez-vous nous résumer brièvement celle-ci ?

A : Tout à fait. En somme, il s’agit d’un garçon qui a toujours vécu comme un humain, parmi les humains, jusqu’au jour où il surprend ses parents en train de s’abreuver du sang de son ami, choqué, il s’enfuit, refoulant sa véritable nature qui reprend le dessus suite à ce spectacle. De là il vit plusieurs aventures et mystères à découvrir en achetant le livre.

J : Pourquoi avoir choisi le thème de vampire associé à celui de l’homosexualité ?

A : Selon vous pourquoi aurais-je choisi ces thèmes ?

J : Je ne sais pas, je vous pose la question justement.

A : Simple envie d’auteur, je ne veux pas me prononcer là-dessus.

J : Comment expliquez-vous le succès que remporte votre livre ?

A : Je dirais simplement, par les désirs cachés de chacun.

Kuragari-sama à l’époque n’avait pas souhaité révéler son identité à ses lecteurs, seul son éditeur avait eu l’occasion d’admirer ses traits, sa carrure, d’entendre sa voix, de le toucher...Lorsqu’une tierce personne parvenait à le prendre en photo, il n’en ressortait aucune apparence et l’acte était oublié par l’être. Parfois de malins petits curieux l’abordaient, mais le résultat était le même, chaque personne oubliait tout ce qui le concernait et perdait son envie d’en apprendre plus sur lui.

2003 : Kuragari-sama créer un site internet pour pouvoir converser avec ses fans, néanmoins, cela ne va guère plus loin.

2005 : après tant d’années et toujours autant de succès, Kuragari-sama annonce que « The vampire within » aura une suite. Il ne donne pas de date, il précise juste que cela prendra des années, et ce, même si son éditeur le pousse à travailler plus rapidement.

2011 : dix ans après la parution de « The vampire within », l’éditeur de Kuragari-sama décède dans d’étranges circonstances. Deux jours plus tard, Kuragari-sama disparaît et jamais alors il ne sera retrouvé.


_________________________________________


Dernière édition par Akuma le Sam 21 Jan - 22:41, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://castleofthenight.forumgratuit.org
Akuma
Admin
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/12/2011





MessageSujet: Re: Histoire de Mitaka   Ven 6 Jan - 19:05




Chapitre 1 :

Aujourd’hui nous sommes en 2050 et au Japon une nouvelle ville a été fondée ! Un matin un homme fit la découverte d’une terre inexploitée alors que les chances d’en découvrir une étaient nulles. Cette terre lui a été cédée très facilement, et aucun soupçon ne fut éveillé, que ça soit par la population, les hommes politiques ou encore les voisins, après tout, le monde entier avait entendu parler de cette découverte...Mais le plus surprenant était que personne ne semblait curieux de savoir ce qu’il s’y passait, car en plusieurs décennies, une ville entière fut bâtie, néanmoins, une ville réservée aux hommes, un acte que l’on qualifierait ordinairement de sexiste, eh bien non…au Japon, cela semblait normal, mais peut-être était-ce normal, car dans l’obscurité les Japonais étaient tous manipulés, tout comme les étrangers qui venaient fouiner d’un peu trop près ; car que sait-on ? Rien. Personne ne sait ce qu’il se passe, personne ne s’en doute, sauf deux êtres, du moins en sont-ils persuadés.

C’est le flou total dans votre esprit ? C’est encore une de leurs œuvres, permettez-moi de vous aider…

Vous vous souvenez ? Il fut un temps où l’on ne parlait que d’un best-seller et de son auteur ? Cet auteur disparu et jamais retrouvé…Et si je vous disais qu’il était bel et bien vivant et qu’il est l’homme qui a découvert la terre qui a servi à construire cette ville, sa ville « Mitaka »…Kuragari-sama n’est pas mort, quelle idée ! Un vampire ne meurt pas, du moins pas si facilement…Bien sûr vous l’aviez deviné, tout ce mystère qui planait autour du thème de son livre, autour de lui-même, c’est parce qu’il est une de ces créatures nocturnes assoiffées de sang…Il avait annoncé une suite à son livre, ce fut d’ailleurs là que tout commença.
Son éditeur qui n’était qu’une gêne fut abattu et sa propre disparition lui permit de mettre en place le projet dont ils avaient l’ambition, lui et son maître.

Les vampires existent partout, depuis toujours, ainsi que leur hiérarchie. Le premier vampire, le plus ancien, est en toute logique le plus puissant, le plus respecté, le plus craint, mais le véritable premier a fini par périr, tout comme le second, le troisième et le quatrième Maître de cette espèce. Aujourd’hui nous en sommes à une cinquième génération et le Maître de celle-ci est inconnu de tous, sauf de son second, Reijiro aussi appelé Kuragari-sama. Pourquoi ? Simplement parce qu’en ancienneté, Reijiro arrive juste après, ce qui fait donc de lui le deuxième vampire le plus puissant et qui un jour aspire à la place du plus fort si son Maître venait à périr à son tour.
Cela a toujours été ainsi, le plus fort une fois au pouvoir efface son apparence des esprits qui l'ont connu et se dissimule avec une aisance infaillible, il ne fait confiance qu’à celui qu’il considère comme son enfant. Son apparence peut-être celle d’un étudiant banal, d’un riche homme d’affaires ou même d’un pauvre sans domicile fixe, jamais personne à part son enfant ne le remarque lorsqu’il se mélange à la foule, mais toutes les créatures des ténèbres savent qu’il est bel et bien réel et qu’il ne faut pas attiser sa colère et si personne ne sait à quoi il ressemble, tous les vampires connaissent néanmoins son nom, ce nom actuel, "Hayden Selene Takenaga" qui est énoncé dans leurs livres d’études et de références, ces livres qu’ils consultent dès leur plus jeune âge et qui leur apprennent la vie, leur vie.»



_________________________________________


Dernière édition par Akuma le Sam 21 Jan - 22:42, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://castleofthenight.forumgratuit.org
Akuma
Admin
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/12/2011





MessageSujet: Re: Histoire de Mitaka   Ven 6 Jan - 19:31




Chapitre 2:

À une lointaine époque, les vampires ne pensaient qu’à une chose : boire du sang humain. Ils étaient des créatures meurtrières et détestables. Longtemps les humains ont été réduits à l’esclavage et au fur et à mesure, en plus de leur servir de repas jusqu'à ce que mort s'ensuive, ils durent aussi subir viols et coups. Il n’y avait aucune exception en ce temps, aucun amour entre vampire et humain ne pouvait sauver quiconque, tout simplement parce qu’il n’y en avait pas. Les créatures se nourrissaient des humains jusqu’à les tuer et abusaient d’eux sans scrupule. Cette mode –parce que ça en était une- dura des millénaires et ne cessa qu’à l’arrivée d’un nouveau vampire au pouvoir, le plus puissant d’eux tous sur le moment qui ordonna à ses confrères de tout arrêter, leur mettant au défi de pouvoir cohabiter avec les humains sans leur faire de mal. Il y eut moult refus et nombreux décès, mais face à la puissance de ce vampire, ils durent consentir et suivre les ordres, acte qui fut très difficile au début, leur cruauté ne se dissipait guère, mais avec le temps, ils "s’assagirent", laissant donc à la future génération un chemin déjà construit, qu’elle n’aurait simplement qu’à suivre.

L’histoire des vampires remonte à bien longtemps, l’abolition de l’esclavage aussi. Des milliers de vampires ont déjà vécu avec des humains sans les attaquer mortellement, des enfants mi-humains mi-vampires ont vu le jour, tout était parfait. Seulement, depuis quarante ans les choses semblent prendre une tournure dramatique, beaucoup de créatures craquent quand l’odeur d’un humain est trop alléchante ou quand ils sont réellement affamés, certaines morts ont même été provoquées, alors qu’il avait été interdit de s’abreuver au point d’ôter la vie à un humain.

Il semblerait que le côté obscur des vampires recommence à faire surface, au grand damne du Maître actuel. C’est pourquoi pendant ces quarante ans, à l’aide de son second, Hayden mit en place une toute nouvelle manière de favoriser la cohabitation, laissant la barbarie de son "ancêtre" de côté.

Il ne put trouver la solution seul, c’était dans ces moments que Reijiro lui semblait indispensable, son enfant, son bras droit, son amant adoré…Ce livre que Reijiro avait pris le temps d’écrire, ce livre dont il avait annoncé la suite…quelle merveilleuse idée !

Reijiro : J’ai envie d’offrir à ce pays une suite grandiose…quelque chose de vrai.

Hayden : Alors pourquoi ne pas réaliser ton souhait ? Permets-moi juste d’y rajouter mon grain de sel.

Reijiro : Je vois que tu as compris où je voulais en venir…Fais tout de même attention, je ne pourrais pas sauver un personnage avec mes mots, après tout, ils seront réels cette fois.

Hayden : Oh, mais je ne vais rien faire, tu es l’auteur après tout, je ne suis que ta muse. Je vais t’offrir toute la force nécessaire pour ce projet, et je vais commencer maintenant, viens au lit avec moi.

C’est lors d'un moment aussi intime, que le scénario du volume 2 de « The vampire within » fut imaginé. Ils allaient se servir du monde pour satisfaire leurs désirs tout en offrant une nouvelle sérénité à tous.



_________________________________________


Dernière édition par Akuma le Sam 21 Jan - 22:42, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://castleofthenight.forumgratuit.org
Akuma
Admin
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/12/2011





MessageSujet: Re: Histoire de Mitaka   Sam 7 Jan - 3:18





Chapitre 3 :

Une fois la ville entièrement construite, on pouvait y voir trôner un magnifique et gigantesque château. Les rumeurs vampiriques prétendent qu’il s’agirait du célèbre « Goten’Okashuri », un château japonais perdu dans le fin fond des ténèbres, lieu accessible uniquement aux meilleurs des êtres ténébreux qui sont très silencieux sur le sujet, il n’est pas donc pas facile vérifier.

Mitaka est maintenant une splendide ville surdéveloppée, toutefois comme vous le savez, seuls les hommes peuvent y avoir accès et pas n’importe lesquels. Pour peupler leur ville, Hayden et Reijiro choisissent eux-mêmes les humains qui y viennent.

Une carte d’invitation dorée parvient à ceux-ci ou à leurs parents lorsque les êtres ne sont encore que des bambins, car cela est arrivé au cours des trente dernières années, depuis l’inauguration de Mitaka, et dans ce cas l’invitation devient valable lorsque les enfants atteignent l’âge de dix-huit ans, à ce moment, ils se doivent de se rendre à Mitaka, souvent pour rejoindre le système d’études qui y a été mis en place. Dans la lettre qui accompagne la carte d’invitation, il est aisé de persuader les parents en promettant une éducation hors pair, un taux de réussite de 100%, ainsi qu’une attitude aussi noble que le plus riche des hommes. Néanmoins, il est évident pour les investigateurs de ceci que tout cela passe en second plan après l’harmonie entre humains et vampires.

Pour convaincre les humains adultes, ils offrent un excellent salaire, une vie paisible, de l’aventure, du nouveau. Généralement il s’agit d’hommes gays, hétérosexuels ou bisexuels, mais selon les deux derniers cas, l’homme doit être célibataire ou divorcé, s’il est parent, l’homme choisi est généralement le père d’un fils et non d’une fille, afin de pouvoir recevoir son enfant et surtout d’en faire un futur habitant de la ville.

S’il n’y a pas autant de critères de sélection pour les adolescents, c’est parce que même s’ils sont en couple, tant qu’ils n’ont pas d’enfants, les histoires d’amour à cet âge sont bien trop éphémères pour y consacrer une quelconque importance, surtout lorsque les parents formatisent leurs fils pour qu’ils se rendent à Mitaka dès leurs dix-huit ans.

Quant aux vampires, masculins et de tout âge, ils ont libre accès à la ville, il le faut pour leur prouver à quel point il est primordial de savoir cohabiter avec les humains.

En trente ans tout de même, tout ne se passe pas comme prévu, car Hayden et Reijiro n’avaient pas prévu que parmi les humains choisis, certains seraient plus observateurs, plus curieux, plus intelligents et surtout, plus mystiques.

Alors que l’existence des vampires doit rester secrète afin de ne pas effrayer les humains, un petit groupe d’Hommes nommé « Hamphyr » par les vampires, connaissent leur existence et arrive assez aisément à les reconnaître, même lorsqu’ils dissimulent leur nature, toutefois ils ne semblent rien répandre comme rumeurs, ils ne se côtoient pas forcément, c’est chacun de leur côté qu’ils découvrent, comme s’ils avaient une sorte de pouvoir…

Ils restent actuellement la seule menace des vampires, car malgré le fait qu’ils se contentent d’observer sans rien dire, l’hypothèse qu’ils chercheraient à se venger n'est pas à exclure.



_________________________________________


Dernière édition par Akuma le Sam 21 Jan - 22:42, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://castleofthenight.forumgratuit.org
Akuma
Admin
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/12/2011





MessageSujet: Re: Histoire de Mitaka   Mer 11 Jan - 22:52






Chapitre spécial:


Les Hamphyrs


Beaucoup de légendes racontent que les Hamphyrs ont été créés pour mener les vampires à leur propre perte, d’autres qu’ils sont juste un jouet du destin utilisable par ces monstres assoiffés de sang. Plusieurs mythes et légendes sont composés d’idées venues de vos esprits, pourtant, une seule et unique légende relate la vérité sur ces êtres mystérieux.
Cette légende dit qu’un jour un vampire est tombé sous le charme d’une jeune et séduisante humaine. Sa beauté égalait celle des Dieux et elle envoûtait quiconque sur son passage. Il est également rapporté qu’il lui fit la cour pendant des mois et des mois, car, en plus d’être délicieuse, la jeune fille ne cédait pas si facilement aux avances du vampire. In fine, ils s’abandonnèrent dans les bras l’un de l’autre en se faisant mille et une promesses d’amour.

Le lendemain, le vampire aurait dû tuer la jeune humaine, toutefois son amour pour elle l’en empêchait. Il la dissimula alors aux yeux de ces congénères, ne voulant pas que ces derniers ne l’abattent ou s’amusent sans aucun scrupule avec son corps. Il la conduisit vers une petite chaumière dans laquelle il la laissa après un dernier baiser, une dernière caresse…
Ce vampire ne vint pas la visiter pendant plusieurs mois, voire même années. Lorsqu’il refit surface, il découvrit alors cette jeune femme toujours aussi belle accompagnée d’un enfant qui leur ressemblait à tous les deux. Un enfant qui avait été conçu lors de leur rapprochement mutuel et qui à première vue n’avait aucune particularité apparente.
Le vampire décida de rester quelque temps pour s’assurer que l’enfant ne possédait aucun don comparable à ses confrères. Il demeura ainsi plusieurs années auprès de sa famille assistant ainsi à la croissance de son enfant qui ne développait aucun don…
En s’apercevant de ce fait, sa bien-aimée et lui choisirent de donner une petite sœur à leur fils.

Tandis que les deux enfants grandissaient normalement, il apparut alors chez son fils un don d’agilité surdéveloppé par rapport à un enfant humain de son âge et sa fille développa le don d’empathie. Dès lors qu’il découvrit les dons de ses progénitures, il entraîna sa famille dans son château, permettant ainsi d’avoir un œil sur ses rejetons tout en leur apprenant à maîtriser leurs pouvoirs.

Bien sûr, ses deux bambins ne furent pas acceptés par les autres vampires et ils furent beaucoup à tenter de les assassiner, voyant en eux des enfants dangereux, car ils avaient la possibilité de les reconnaître.
Il est alors décrit dans cette histoire que ces deux enfants furent protégés par leur père et la famille de ce dernier, leur permettant ainsi de vivre leur vie, jusqu’à ce que la mort les emporte…

D’année en année, de siècle en siècle, la légende s’est vue modifiée et réécrite par d’autres personnes à leur convenance…
Une de ces légendes raconte que les Hamphyrs sont élevés auprès de leurs deux parents, dans des circonstances quelque peu…étranges. Effectivement, le vampire ne considère pas son enfant biologique comme son petit, mais comme un esclave de plus à asservir et surtout bien utile, aussi bien s’ils développent des pouvoirs basiques ou s’ils sont, au contraire, de simples humains. D’un côté, ils sont utilisés pour leur don et de l’autre, pour de nombreuses choses…

Aujourd’hui, les Hamphyrs ont réussi à se libérer de leurs « chaines », vivant pour leur propre personne. Bien sûr, les Hamphyrs arrivent à distinguer les vampires des humains, mais, suite à un accord vieux de plusieurs siècles, ils ne donnent aucune information sur les vampires et vice versa…



_________________________________________


Dernière édition par Akuma le Sam 21 Jan - 22:43, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://castleofthenight.forumgratuit.org
Akuma
Admin
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 12/12/2011





MessageSujet: Re: Histoire de Mitaka   Mer 11 Jan - 23:15






Epilogue:

Vous avez dix-huit ans et vous êtes convié à vous rendre au château de Mitaka ?
Vous êtes en recherche d’emploi et subitement vous avez un entretien d’embauche ? Ou encore on essaye de vous débaucher avec un salaire des plus alléchants ?
Vous avez eu dix-huit ans ou vous travaillez depuis un moment dans cette ville et vous vous habituez maintenant à peine à votre vie à Mitaka ?
Peu importe votre situation. Une fois à Mitaka, il est difficile de s’en aller, mais vous n’avez pas le choix, car tout est mis en œuvre pour que vous soyez tenté de vous y perdre. et dès votre arrivée, nous allons continuer l'histoire de « The vampire within ».



_________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://castleofthenight.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Histoire de Mitaka   

Revenir en haut Aller en bas
 

Histoire de Mitaka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: CN Reception ~ :: • Ceci est votre histoire •-